Premier angélus du nouveau pape sous le signe de la miséricorde

Dimanche matin – Rome, place Saint Pierre – 17/03/13

La foule de pèlerins brandit des drapeaux de toutes les couleurs. Chacun chante, parle, rit dans sa langue avec ses amis. L’ambiance est festive, vivante … à l’italienne.

Midi approche, les yeux se tournent vers le balcon où va paraître le nouveau Saint Père. Le tapis est déroulé de la fenêtre. La foule crie, applaudit, fait signe aux caméras. L’effervescence augmente. Des tambours et des voix proclament: “Vivo Cristo “, “Viva el papa”, “Viva Francisco.”

Puis, une silhouette noble et blanche apparaît. Chacun acclame l’arrivée du pape et tend l’oreille à ses mots. Il salue chacun et redit l’importance du dimanche, le jour du Seigneur, et la grande miséricorde de Dieu.

Enfin, comme un seul corps, l’assemblée s’unit à sa prière, comme le fit l’ange, en saluant Marie, et en demandant l’intercession de la Vierge. C’est l’Angélus. L’ange du Seigneur annonce à Marie… Les médias et les catholiques, ici, venus du monde entier, ou derrière leur écran, suivent l’évènement.

Derrière cette marée colorée de drapeaux et de ballons qui s’agitent doucement sous un vent léger, c’est le visage de tous les peuples qui est représenté, et l’universalité du message du Christ, porté par l’Eglise et le Saint Père.

Prions pour lui, comme il l’a demandé.

19 Comments

Leave a comment