#LaVieApresLaMort : Le corps : une prison ?

« En effet beaucoup de sagesses anciennes croient que la vie spirituelle c’est l’avis de la désincarnation vivre spirituellement signifie se libérer de l’emprise du corps et donc dans ce cas là évidemment là poursuit son chemin poursuit sa course pour la révélation biblique le corps humain n’est pas une prison.

Pour les sagesses orientales, la réincarnation est le symbole de l’enfer de la souffrance sans cesse renouvelée, avec chaque vie que nous avons à recommencer .
Du coup le but de la vie spirituelle c’est quitter cette roue des réincarnations. Le christianisme, lui, affirme la valeur du moment présent. Ce que nous vivons a une valeur infinie aux yeux de Dieu : ici et maintenant; non pas dans le passé non pas dans l’avenir. »

*** Le frère dominicain Pavel Syssoev est enseignant en philosophie et théologie à Bordeaux.

************ Découvrez le site : lavieapreslamort.com ! ************

On y trouve plus d’une centaine de sujets de fonds, mais aussi une dizaine de vidéos de prêtres qui apportent leur point de vue sur cette question, des interviews et des quizz. C’est le 1er site catholique aussi fourni sur ce thème qui voit ainsi le jour en France.

Parmi les questions traitées, la question de l’au-delà, du deuil, des funérailles, mais aussi les expériences de mort imminente. Un live chat’ permet également aux internautes des discussions en direct avec l’équipe qui tient le site afin de poursuivre le débat.

Elle est lancée par l’association Lights in the Dark et la communauté catholique Cançao Nova (Cnmedia.fr).

shares